Haut

Poser 1 question

Soigner une entorse

Soigner une entorse
  • Débutant

Les foulures et les entorses sont des traumatismes fréquents au niveau de la cheville et parfois du genou. Néanmoins, les foulures (élongations des muscles et des tendons), et les entorses (élongations des ligaments) peuvent être plus ou moins graves. Si elles sont correctement traitées, leur rémission est rapide.

Sur de nombreux points, les foulures et les entorses peuvent être traitées de la même façon. Voici comment soigner une entorse.

Matériel nécessaire pour soigner une entorse

Poche de glace

Poche de glace

20 €

Bande de contention

Bande de contention

À partir de 4 €

Tube homéopathique

Tube homéopathique

Environ 2 € le tube

Lotion à l’arnica

Lotion à l’arnica

Environ 8 €

Bande de gaze

Bande de gaze

Environ 1 €

Huiles essentielles

Huiles essentielles

À partir de 3 €

Infusion d'arnica

Infusion d'arnica

Environ 5 € les 100 g

Argile verte

Argile verte

Environ 5 €

Crème de phytothérapie

Crème de phytothérapie

10 € environ

Attelle

Attelle

À partir de 20 €

Matériel de couleur thérapie

Matériel de couleur thérapie

À partir de 350 €

Total pour le matériel (sans le matériel de couleur thérapie) : à partir de 78 €

Zoom sur les entorses et les foulures

haut

Les entorses sont des blessures touchant les ligaments. Elles peuvent être :

  • bénignes, quand le ligament est étiré ;
  • moyennes, lorsque le ligament est déchiré en partie ;
  • ou graves, quand le ligament est complètement rompu.

Les foulures, quant à elles, sont des blessures qui touchent les muscles ou les tendons (qui rattachent les muscles aux os). Elles peuvent être :

  • bénignes, lorsque le muscle ou le tendon est trop étiré ;
  • moyennes, quand le muscle ou le tendon est partiellement déchiré ;
  • ou graves, lorsque le muscle ou le tendon est totalement rompu.

Les foulures et les entorses graves sont prises en charge en chirurgie, nous ne les évoquerons pas ici. En revanche, celles qui sont bénignes ou moyennes sont très fréquentes et peuvent être soulagées naturellement.

1

Prévenez les entorses

haut

Il est tout à fait possible d’éviter les entorses et les foulures en respectant quelques règles simples :

  • Échauffez-vous soigneusement avant de pratiquer une activité sportive, notamment en vous étirant convenablement.
  • Ne forcez pas trop lorsque vous pratiquez votre activité :
    • Arrêtez-vous lorsque vous êtes fatigué.
    • N’enchaînez pas les entraînements, les compétitions et les tournois.
  • Utilisez un équipement adapté à vous et à votre activité.

Étirer ses mollets

Bien étirer ses cuisses

2

Réagissez immédiatement après une entorse ou une foulure

haut

Si vous réagissez rapidement après le traumatisme, une nette amélioration devrait se faire sentir dans les trois jours. Dans le cas contraire, consultez un médecin.

Glacez la zone

Si vous venez de vous fouler la cheville ou le genou, la première chose à faire est d’appliquer rapidement de la glace sur la zone. Pour cela :

  • Utilisez une poche de glace ou un gant de toilette contenant des glaçons.
  • Gardez-la posée sur la zone pendant environ dix minutes.
  • Recommencez toutes les deux heures.

Reposez-vous

  • Cessez toute activité pendant les quelques jours qui suivent (selon la gravité de la foulure ou de l'entorse).
  • Faites en sorte de mobiliser tout doucement votre cheville (par exemple en l’air, sans prendre appui au sol).

Surélevez votre jambe

  • Allongez-vous.
  • Placez le membre inférieur en hauteur (10 cm au-dessus du niveau du cœur), si possible pendant au moins 3 h.

Bandez l’articulation

  • Bandez l’articulation touchée, ou demandez à un professionnel de le faire (les pharmaciens sont habilités pour ces soins).
  • Vous pouvez aussi demander à avoir une attelle pour une foulure ou une entorse de gravité moyenne.
  • Dans tous les cas, il est conseillé de consulter un médecin.

Remarque : ces étapes doivent être respectées, même si vous avez recours aux solutions exposées ci-après.

3

Pensez aux médecines douces pour soigner une entorse

haut

Pour soigner une entorse ou une foulure, plusieurs médecines douces se révéleront très efficaces. Parmi les plus recommandées, citons l’ostéopathie et l’acupuncture.

Grâce à ces approches, les douleurs vont diminuer plus rapidement encore et le temps de rémission sera divisé par deux.

Il est possible, si nécessaire, de consulter un kinésithérapeute par la suite.

Note : si les récidives sont fréquentes, outre l’ostéopathe, consulter un biodécodeur (praticien en décodage biologique des maladies) peut être tout à fait judicieux.

Pour en savoir plus, consultez nos guides Ostéopathie et Acupuncture

4

Prenez de l'homéopathie

haut

Pour soigner une foulure ou une entorse en homéopathie, prenez :

  • Arnica Montana en 5 ou en 9 CH, 5 granules toutes les heures pour soulager la douleur. Si elle est très intense, il faut prendre une dose (un mini-tube à prendre en entier ou 10 granules d'un tube normal) de 30, 15, 12 puis 9 CH toutes les 24 heures, réparties sur quatre jours.
  • Une dose de Bryonia en 5 CH trois fois par jour en cas d’œdème.
  • Une dose de Ledum palustre en 5 CH si la zone touchée est à la fois froide et soulagée par le froid.
  • Ensuite selon les cas :
    • Pour une foulure : prenez une dose de Rhus Toxicodendron en 5 CH pour traiter plus spécifiquement les muscles.
    • Pour une entorse : prenez Ruta Graveolens en 5 CH, 5 granules toutes les heures.
    • Pour une entorse à répétition : prenez Natrum Carbonicum, en 5 CH, 3 granules 3 fois par jour, en cas d'entorse à répétition.

Bien prendre ses granules homéopathiques

Il est également possible de mettre en place une compresse en l’humectant de lotion d’arnica et en la fixant sur la zone.

Vous pouvez aussi imbiber une compresse avec une infusion d’arnica :

  • Portez à ébullition 100 ml d'eau.
  • Placez 2 g de fleurs séchées d'arnica dans l'eau.
  • Laissez infuser durant 10 minutes.

Note : vous pouvez trouver les fleurs séchées d'arnica en herboristerie ou en pharmacie.

5

Utilisez les huiles essentielles

haut

Utiliser les huiles essentielles permet de soigner efficacement les entorses et les foulures bénignes :

  • Dans les minutes qui suivent la blessure, placez 3 gouttes d’huile essentielle d’Hélichryse italienne sur l'endroit douloureux.
  • Par la suite, utilisez de l’huile essentielle de Gaulthérie odorante à raison de 90 gouttes dans 50 ml d’huile végétale à appliquer en massage doux sur la zone sensible.

Vous pouvez aussi préparer un mélange :

  • Prenez 10 gouttes d’huile essentielle :
    • d’Eucalyptus citronné ;
    • de Gaulthérie odorante ;
    • d’Hélichryse italienne (immortelle) ;
    • de Laurier noble ;
    • de Menthe poivrée.
  • Mélangez-les à 2 cuillerées à soupe d’huile végétale d’arnica.
  • Massez puis bandez la zone concernée.
  • Répétez le massage deux fois par jour.

Attention : si vous utilisez les huiles essentielles, n’employez pas de crème anti-inflammatoire.

6

Exploitez les solutions naturelles

haut

Pour les autres solutions envisageables pour soigner une entorse ou une foulure :

  • Faites régulièrement des bains de pieds froids.
  • Appliquez un cataplasme d’argile sur le muscle concerné.
  • Réalisez un cataplasme de pelures de pommes de terre que vous maintiendrez en place avec un bandage.
  • Laissez macérer pendant une nuit 3 gousses d’ail coupées en morceaux dans 3 cuillères à soupe d'huile d'olive. Massez ensuite la zone touchée pendant trois minutes avec cette huile et faites un bandage pour la nuit.
  • Placez une compresse imbibée d’une décoction de romarin :
    • Portez à ébullition un litre de vin rouge.
    • Laissez le vin en ébullition pendant 5 minutes.
    • Faites-y infuser 50 g de feuille de romarin pendant 15 minutes.
  • Placez une compresse imbibée d’une préparation de chlorure de magnésium sur la région sensible.
  • Utilisez des crèmes à base d’Aloe vera ou de beurre de karité.

Bien préparer un cataplasme d'argile

Bien employer le chlorure de magnésium

7

Soignez votre entorse avec la couleur thérapie

haut

Immédiatement après l'entorse ou la foulure, utilisez la thérapie des couleurs avec 4 minutes de rouge et 50 secondes de vert.

Dans les 24 à 48 heures, faites la même chose une première fois. Le lendemain, appliquez 4 minutes d’orange et 50 secondes de bleu. Si la douleur est toujours présente par la suite :

  • 4 minutes d'orange et 50 secondes de bleu en cas de gonflement et de chaleur (œdème) ;
  • 4 minutes de rouge et 50 secondes de vert en cas de douleur nocturne améliorée au mouvement.

Comment utiliser la couleur thérapie

haut

Cette fiche est maintenant terminée, mais entre nous ce n'est pas fini... Vous pouvez aussi :

Télécharger gratuitement

Soigner une entorse

Cette fiche vous a intéressé ?

Envoyer à un ami
  Télécharger

Questions / Réactions à propos de cette fiche pratique

C'est une question à propos de cette fiche pratique ? Vous pouvez poser une question complémentaire à la question principale. Les professionnels seront notifiés de votre nouvelle question afin d'y apporter une réponse rapide et pertinente.
 
 

Trouver un médicament

Ce critère permet de chercher votre médicament par :
  • son nom commercial (ex. : Doliprane, Efferalgan, Aspégic, etc.) ;
  • ou par sa substance active (ex. : paracétamol, aspirine, ibuprofène, etc.) ;
  • ou par la maladie, symptôme ou trouble que vous souhaitez traiter (ex. : migraine, état fébrile, douleur légère, etc.).
Recherche avancée

Poser une question

Téléchargements

Le guide des douleurs musculaires
Le guide des douleurs musculaires

Guide, question-réponses, astuces
171 pages - 2014 - pdf

 Télécharger e-Bibliotheque : 4900 documents Gratuit

Retrouver ComprendreChoisir sur :

Soigner une entorse - Douleurs musculaires
© 2007-2014, Fine Media | Qui sommes-nous ? | Contact | CGU | Charte de modération | Plan du site | Devenez rédacteur
Professionnel, soyez présent gratuitement sur notre site | Recevoir des demandes de devis, contacts qualifiés | Publicité & partenariats | Agence RP, eRéputation