Vos questions sont entre de bonnes mains

Soigner une déchirure

Partager
Envoyer par email

Prise en charge précoce.

La déchirure musculaire peut concerner plusieurs zones :

Pour soigner une déchirure correctement, il faut prendre très rapidement les mesures qui s'imposent.

Soigner une déchirure : les premiers réflexes à avoir

D'abord, il faut faire appel à une équipe médicale qui pourra poser un diagnostic précis.

Selon le type de déchirure musculaire et sa zone, divers traitements peuvent être proposés.

Dans tous les cas, la cessation de l'activité est obligatoire.

L'arrêt sera plus ou moins long selon :

  • la gravité de la déchirure ;
  • la structure touchée (muscle, ligament ou tendon) ;
  • la zone concernée.

Traitement simple et d'appoint pour soigner une déchirure

En plus du repos forcé, il existe quelques techniques simples pour soigner une déchirure.

Soigner une déchirure avec de la glace

L'application de la glace est généralement efficace dès que la déchirure se produit :

  • elle crée une vasoconstriction (resserrement des vaisseaux sanguins) ;
  • cela va limiter l'hémorragie et diminuer la douleur.

Attention ! L'application de chaud, en revanche, est à proscrire.

Commencez par arrêter l'activité :

  • appliquez la poche de glace (coussins thermiques) de façon à ce que toute la zone lésée soit bien au contact du froid ;
  • faites en sorte de ne pas appliquer directement la glace sur la peau en interposant une bande de gaze entre la poche et le muscle ;
  • maintenez la poche en place avec un bandage suffisamment serré pour limiter le saignement, mais laissant la circulation se faire normalement.

À noter : Ne pas laisser la poche en place plus de 10 minutes, mais répéter l'application toutes les heures.

Repos et surélévation : à compléter avec la glace

Il faudra être patient, car la réparation d'un muscle déchiré peut-être longue : plusieurs semaines sont parfois nécessaires.

Lorsque la déchirure concerne un muscle du membre inférieur, il faut surélever la jambe pour diminuer l'œdème.

Procédez de la sorte pendant deux jours consécutifs puis continuez les applications de glace 3 fois par jour jusqu'à disparition de la douleur.

Soigner une déchirure : pommades, antalgiques, etc.

En plus de l'arrêt de l'activité, les médecins prescrivent :

  • des anti-inflammatoires pendant 3 jours tout au plus ;
  • des pommades ;
  • des antalgiques destinés à calmer la douleur.

Voici quels sont les traitements typiques selon le type de déchirure :

TRAITEMENT POUR SOIGNER UNE DÉCHIRURE
TYPE DE DÉCHIRURE TRAITEMENT
Déchirure musculaire Souvent, après le traitement de base, on pratique des séances de kinésithérapie visant à rééduquer le muscle et à lui redonner une certaine élasticité.
Déchirure ligamentaire
  • La déchirure ligamentaire peut être accompagnée d'un arrachement osseux.
  • En fonction de la gravité, le temps avant de pouvoir reprendre son activité est variable :
    • 2 semaines en cas de légère déchirure ;
    • de 3 à 6 semaines en cas de déchirure entraînant une laxité ligamentaire (instabilité) ;
    • de 2 à 3 mois en cas de déchirure totale, une chirurgie de reconstruction étant généralement associée pour limiter une éventuelle instabilité résiduelle.
Déchirure du tendon
  • Après avoir mis l'épaule au repos, les médecins prescrivent souvent des analgésiques ou des anti-inflammatoires comme l'ibuprofène : ils limitent la douleur.
  • En dernier recours les injections intra-articulaires de cortisone permettent de réduire la douleur et permettent de faciliter le traitement de physiothérapie.
  • Ensuite, un traitement prendra le relais via :
    • des massages ;
    • des ultrasons ;
    • des traitements via des électrodes ;
    • de mobiliser les zones touchées ;
    • un renforcement musculaire.
  • Objectifs :
    • réduire l'inflammation ;
    • permettre une réparation correcte des tissus lésés ;
    • éviter l'ankylose ;
    • retrouver une bonne mobilité.

La prévention pour éviter de soigner une déchirure

Étant donné les complications qui peuvent suivre une déchirure musculaire (rupture totale, infection, calcification, cicatrisation musculaire), la prévention reste la meilleure solution.

Pour cela on mettra l'accent sur :

  • l'échauffement musculaire ;
  • l'entraînement et les efforts musculaire et tendineux progressifs ;
  • les étirements musculaires (ils permettent notamment de travailler l'élasticité des muscles) ;
  • le repos qui fait partie intégrante de l'activité sportive ;
  • l'hydratation et la nourriture qui doivent être adaptées.

Pour aller plus loin


Des experts vous répondent

Simple et gratuit !

Sans démarchage commercial

Déjà plus de 100 000 questions répondues

Poser une question
dixel c.c.

Étudiant:santé, bien être & forme, divers, autres. | guide/helper, amateur d'infos et conseils santé.

Expert

cécile cliquotaux

anorexie. fibromyalgique depuis 19 ans | malade témoin auprès spécialistes fibromyalgie

Nouvel expert

judith arequion

formatrice en massage bien-être à strasbourg | espace renaitre

Nouvel expert

Rejoindre notre réseau d'experts Plus d'experts

Trouver un médicament

Plus de 25 000 fiches médicaments issues de la base de données de l'Assurance maladie.

Que recherchez-vous ? (médicament, principe actif, maladie...)

Ce critère permet de chercher votre médicament par :

  • son nom commercial (ex. : Doliprane, Efferalgan, Aspégic, etc.) ;
  • ou par sa substance active (ex. : paracétamol, aspirine, ibuprofène, etc.) ;
  • ou par la maladie, symptôme ou trouble que vous souhaitez traiter (ex. : migraine, état fébrile, douleur légère, etc.).
Ces médicaments sont des exemples du dictionnaire, sans rapport avec l'objet de cette page. Avant toute médication, consultez impérativement votre médecin ou votre pharmacien. Tous les médicaments

Tatie Jeanine n’aura plus le dernier mot

Avec notre newsletter hebdo, recevez enfin des réponses fiables à vos questions du quotidien dans votre boite aux lettres !

(Promis, on ne vous spammera pas)

OK
Surveillez votre boite mail, vous allez bientôt recevoir notre newsletter !
Vous êtes déjà inscrit à notre newsletter.