Vos questions sont entre de bonnes mains

/ Douleurs musculaires / Principales douleurs /

Contracture

Soigner une contracture

Tout le dossier Contracture /

Soigner une contracture

Soigner une contracture

Partager
Envoyer par email

Le diagnostic doit être posé avant d'essayer de soigner une contracture.

La contracture du dos et celle du mollet sont très fréquentes, douloureuses et invalidantes.

Il existe différents moyens pour soigner une contracture.

Soigner une contracture : d'abord le diagnostic

Femme se faisant manipuler par un chiropracteur

Avant de chercher à soigner une contracture par ses propres moyens, il faut s'assurer qu'il ne s'agit pas d'un problème grave et qu'aucune lésion musculaire n'est à redouter :

  • s'il s'agit d'une « simple » contracture, on pourra mettre en place un certain nombre de solutions à domicile ;
  • s'il s'agit d'une contracture associée à des lésions (musculaires dans le cas d'une contracture au mollet ou par exemple discale dans le cas d'une contracture du dos), il faudra faire appel à un spécialiste.

Le thérapeute concerné pourra poser un diagnostic.

À noter : On peut toujours, par la suite, suivre une autre méthode de traitement, mais le diagnostic auprès d'un médecin, lui, reste incontournable.

Traitements classiques pour soigner une contracture

Habituellement, pour une contracture :

  • les médecins vont prescrire du repos et parfois des myorelaxants ;
  • les médecins du sport vont prescrire des anti-inflammatoires et des antalgiques (antidouleurs) voire des semelles correctrices ;
  • les kinésithérapeutes vont prescrire des massages.

Dans tous les cas, le repos est nécessaire :

il faut laisser le muscle récupérer, à fortiori lorsqu'il s'agit d'une contracture au mollet.

pour une contracture du dos : il faut aussi que le muscle se repose, mais la prise d'anti-inflammatoires est inutile (réduit la douleur, mais ne règle pas le problème de fond).

Soigner une contracture : chaleur, massage, huiles

Au moment même où surgit la contracture, il est possible de réagir avec des gestes simples :

  • la première chose à faire est d'appliquer de la chaleur sur la zone : appliquer une compresse chaude (voire une bouillotte) sur la région contracturée pendant environ une demi-heure.
  • procéder au massage doux du muscle contracté avec des pommades myorelaxantes ou des huiles essentielles.

Pour les huiles essentielles (HE) on peut par exemple mélanger à parts égales :

  • de l'huile essentielle d'estragon ;
  • de l'huile essentielle de gaulthérie ;
  • moitié moins d'huile essentielle de laurier noble ;
  • de l'huile végétale de macadamia.

Appliquer jusqu'à cinq fois par jour en massages doux sur la zone contractée.

Médecines douces : pour soigner la contracture du dos

Une fois le diagnostic posé avec la certitude qu'aucune lésion grave n'est à déplorer, il est fortement recommandé de se rendre chez :

  • un ostéopathe ;
  • un étiopathe ;
  • ou un chiropracteur.

En effet, ces thérapeutes seront presque les seuls à pouvoir traiter une douleur dorsale en profondeur c'est-à-dire en résolvant la cause :

  • si la contracture musculaire initiale a eu lieu au niveau lombaire, les liens étroits qui existent entre les structures dorsales peuvent avoir répercuté la tension au niveau du cou, avoir « verrouillé » des vertèbres ou entraîner des problèmes digestifs, entre autres ;
  • seuls les thérapeutes holistiques tels que les ostéopathes feront le lien entre ces différents symptômes et sauront remonter à l'origine des différents troubles.

Une seule séance suffit parfois, mais plusieurs sont nécessaires lorsque de nombreuses compensations se sont mises en place au fil du temps.

Important : Pour éviter les récidives, et s'il s'agit de l'origine du problème, il est conseillé de muscler son dos.

Soigner une contracture au mollet : les remèdes

Dans le cas d'une contracture musculaire au mollet, outre le repos indispensable, on peut mettre en place un certain nombre de remèdes contre la douleur musculaire.

Par exemple :

  • utiliser de l'huile de Weleda en massage doux ;
  • appliquer du chaud sur la zone (bouillotte ou serviette chaude) ;
  • s'adresser à un ostéopathe qui pourra travailler au niveau des fasciæ pour accélérer la rémission ;
  • poser des emplâtres d'argile verte pour accélérer la guérison ;
  • procéder à des étirements musculaires très progressifs et très respectueux de la douleur, de préférence après avoir procédé à des massages doux et éventuellement à l'application de chaleur ;
  • consulter un chromatothérapeute (qui appliquera une lumière colorée sur la zone pour la soulager et relâcher le muscle) ;
  • prendre des granules d'Arnica 9 CH contre la douleur et de Magnésia phosphorica 9 CH, 3 granules 3 fois par jour, contre la contracture elle-même.

Important : Dans tous les cas, boire beaucoup d'eau.



Pour aller plus loin


Produits



Trouver un médicament

Plus de 25 000 fiches médicaments issues de la base de données de l'Assurance maladie.

Que recherchez-vous ? (médicament, principe actif, maladie...)

Ce critère permet de chercher votre médicament par :

  • son nom commercial (ex. : Doliprane, Efferalgan, Aspégic, etc.) ;
  • ou par sa substance active (ex. : paracétamol, aspirine, ibuprofène, etc.) ;
  • ou par la maladie, symptôme ou trouble que vous souhaitez traiter (ex. : migraine, état fébrile, douleur légère, etc.).
Ces médicaments sont des exemples du dictionnaire, sans rapport avec l'objet de cette page. Avant toute médication, consultez impérativement votre médecin ou votre pharmacien. Tous les médicaments

Newsletter

Chaque semaine des astuces et des actus dans votre boîte aux lettres !
Inscrivez-vous maintenant :

Surveillez votre boite mail, vous allez bientôt recevoir notre newsletter !
Vous êtes déjà inscrit à notre newsletter.