Vos questions sont entre de bonnes mains

/ / /

Prévention

Échauffement musculaire

/

Échauffement musculaire

Échauffement musculaire

Partager
Envoyer par email

Pourquoi s'échauffer ?

Il est extrêmement important de s'échauffer aussi bien pour éviter les blessures et les douleurs musculaires que pour obtenir de meilleures performances sportives.

Échauffement musculaire : beaucoup d'avantages

Les différents éléments de l'échauffement musculaire préparent le corps à l'effort :

  • les muscles qui sont échauffés :
    • sont plus élastiques que des muscles froids (les risques de déchirures sont moindres) ;
    • se préparent à l'exercice à effectuer (répétition des bons gestes) ;
  • l'élasticité ligamentaire est elle aussi meilleure après un échauffement ;
  • l'augmentation du rythme cardiaque et la vasodilatation préparent progressivement à l'effort ;
  • les poumons vont également être sollicités pour augmenter la cadence respiratoire.

Dans l'idéal, l'effort se fait moins de 10 minutes après l'échauffement afin que le corps soit dans les meilleures dispositions possible.

L'échauffement musculaire : au moins 20 minutes

Un bon échauffement musculaire doit respecter certains critères.

Tout d'abord, il doit être progressif : il ne faut pas tout de suite commencer par des exercices intenses, mais augmenter progressivement.

Il est également conseillé d'entrecouper les exercices d'échauffement purs avec des étirements musculaires : cela permet aux muscles et aux ligaments d'augmenter leur élasticité et donc l'amplitude articulaire.

Un bon échauffement ne dure pas moins de 20 minutes et doit progressivement amener aux efforts qui vont devoir être fournis.

Exemples d'échauffement musculaire

De façon générale il n'y a pas d'échauffement type, car celui-ci doit être adapté à l'activité qui va suivre.

Exemples :

  • si on s'apprête à faire du boomerang, l'échauffement consistera à échauffer essentiellement les bras et le cou ;
  • si on va faire de la musculation, tout dépend de la zone qu'on souhaite travailler :
    • pour le haut au corps on va échauffer les épaules, les bras, les pectoraux, les abdominaux ;
    • pour le bas on se concentrera sur les mollets et les cuisses.

Il faut faire des échauffements proches de l'activité qu'on va réaliser de façon à ce que le corps s'y prépare : les articulations qui vont être impliquées doivent être peu à peu sollicitées.

À noter : Le footing est idéal dans la mesure où il permet d'échauffer progressivement l'ensemble du métabolisme et permet de facilement accélérer sur la fin ou encore de varier le déplacement (pas chassés, talons-fesses, sautillements, etc.).


Pour aller plus loin


Des experts vous répondent

Simple et gratuit !

Sans démarchage commercial

Déjà plus de 100 000 questions répondues

Poser une question


Trouver un médicament

Plus de 25 000 fiches médicaments issues de la base de données de l'Assurance maladie.

Que recherchez-vous ? (médicament, principe actif, maladie...)

Ce critère permet de chercher votre médicament par :

  • son nom commercial (ex. : Doliprane, Efferalgan, Aspégic, etc.) ;
  • ou par sa substance active (ex. : paracétamol, aspirine, ibuprofène, etc.) ;
  • ou par la maladie, symptôme ou trouble que vous souhaitez traiter (ex. : migraine, état fébrile, douleur légère, etc.).
Ces médicaments sont des exemples du dictionnaire, sans rapport avec l'objet de cette page. Avant toute médication, consultez impérativement votre médecin ou votre pharmacien. Tous les médicaments

Tatie Jeanine n’aura plus le dernier mot

Avec notre newsletter hebdo, recevez enfin des réponses fiables à vos questions du quotidien dans votre boite aux lettres !

(Promis, on ne vous spammera pas)

OK
Surveillez votre boite mail, vous allez bientôt recevoir notre newsletter !
Vous êtes déjà inscrit à notre newsletter.