Vos questions sont entre de bonnes mains

Douleur musculaire au bras

Partager
Envoyer par email

Comment identifier l'origine et la nature d'une douleur au bras ?

Les douleurs musculaires au bras, comme les douleurs musculaires aux jambes et les douleurs musculaires au dos, sont fréquentes et peuvent prendre différentes formes.

Symptômes de la douleur musculaire au bras

De façon générale, les symptômes d'un trouble musculo-squelettique du bras seront :

  • une douleur plus ou moins constante (même au repos et parfois pendant la nuit) ;
  • une douleur augmentée à la mobilisation du bras ;
  • une douleur entraînant une perte de mobilité au niveau de l'épaule ou du coude.

Souvent, c'est la sensation de brûlure qui prédomine : elle est due à l'inflammation musculaire.

On trouve également des tensions et des raideurs qui entraînent des douleurs plus importantes.

Il est préférable d'identifier la cause de cette douleur : une fois qu'on en connaît l'origine, on peut faire en sorte de s'en prémunir en mettant en place des solutions adaptées.

Douleur musculaire au bras : les causes non musculaires

Les douleurs du bras peuvent être d'une autre origine que musculaire, notamment :

  • nerveuse (douleurs rapportées notamment) ;
  • osseuse ;
  • circulatoire (artérielle ou veineuse).

Douleur musculaire au bras nerveuse et rapportée

Les douleurs rapportées sont des douleurs d'origine nerveuse : elles peuvent donner une douleur au bras alors que c'est un organe qui est en souffrance.

On peut ainsi retrouver :

Douleur musculaire à l'épaule
  • une douleur dans l'un des deux bras en cas d'embolie pulmonaire ;
  • une douleur au bras ou à l'avant-bras gauche en cas d'atteinte cardiaque :
    • angor,
    • infarctus du myocarde,
    • péricardite.

Ces différentes origines imposent une hospitalisation en urgence.

D'autres douleurs d'origine nerveuse sont moins graves, comme les névralgies cervico-brachiales (NCB) :

  • douleurs qui partent du cou et qui irradient dans le bras, parfois jusqu'à la main ;
  • les NCB se traitent très bien en ostéopathie.

Douleur musculaire au bras d'origine osseuse : bien identifiable

Les douleurs d'origine osseuse sont généralement plus faciles à identifier.

Il peut s'agir :

  • d'arthrite ou de périarthrite (le plus souvent au niveau de l'articulation scapulo-humérale : l'épaule) ;
  • de polyarthrite rhumatoïde (au niveau des doigts notamment) ;
  • d'arthrose (très rarement, sauf au niveau des doigts) ;
  • d'une fracture (humérus, coude, radius ou cubitus : désormais appelé ulna) ;
  • d'une luxation ;
  • d'une ostéomyélite (avec une fièvre associée) ;
  • d'une tumeur osseuse.

Les douleurs d'origine circulatoire

Les douleurs d'origine circulatoire peuvent être dues à la maladie de Raynaud.

Celle-ci se traduit par :

  • une vascularisation diminuée ;
  • avec doigts douloureux et blancs.

Causes extérieures de la douleur musculaire au bras

Les facteurs d'une douleur musculaire au bras sont multiples.

Ces douleurs peuvent être consécutives à :

  • un travail répétitif (qui n'est pas forcément une contrainte), par exemple :
    • au travail (dactylographe, peintre en bâtiment, etc.) ;
    • en bricolant ;
    • en jouant d'un instrument de musique ;
  • la pratique d'un sport sans avoir procédé à un échauffement musculaire suffisant (tennis, handball, volley, baseball, etc.) ;
  • un travail prolongé sans pause ;
  • un port d'une surcharge (de façon répétée ou non).

En général, lorsqu'une douleur musculaire du bras augmente au fil du temps, c'est qu'on ne se repose pas suffisamment pour laisser le temps au corps de récupérer.

Le cas spécial de la tendinite

Le bras étant constitué de très nombreux muscles, les tendons (partie terminale du muscle qui s'insère sur l'os) peuvent être en souffrance.

L'atteinte bicipitale est la plus fréquente : elle concerne le muscle biceps brachial et se ressent au niveau de l'épaule :

  • s'il s'agit d'une simple inflammation (tendinite), la douleur sera constante ;
  • si le tendon est lésé (déchirure du tendon), la douleur se fera par poussées lors de la contraction du muscle.

Pour aller plus loin


Des experts vous répondent

Simple et gratuit !

Sans démarchage commercial

Déjà plus de 100 000 questions répondues

Poser une question
nadine diététique

passionnée de diététique

Nouvel expert

m. vahé

Expert

gabriel choukroun

ostéopathe d.o. - ostéopathie émotionnelle | osteomind consult

Expert

Rejoindre notre réseau d'experts Plus d'experts


Trouver un médicament

Plus de 25 000 fiches médicaments issues de la base de données de l'Assurance maladie.

Que recherchez-vous ? (médicament, principe actif, maladie...)

Ce critère permet de chercher votre médicament par :

  • son nom commercial (ex. : Doliprane, Efferalgan, Aspégic, etc.) ;
  • ou par sa substance active (ex. : paracétamol, aspirine, ibuprofène, etc.) ;
  • ou par la maladie, symptôme ou trouble que vous souhaitez traiter (ex. : migraine, état fébrile, douleur légère, etc.).
Ces médicaments sont des exemples du dictionnaire, sans rapport avec l'objet de cette page. Avant toute médication, consultez impérativement votre médecin ou votre pharmacien. Tous les médicaments

Newsletter

Chaque semaine des astuces et des actus dans votre boîte aux lettres !
Inscrivez-vous maintenant :

Surveillez votre boite mail, vous allez bientôt recevoir notre newsletter !
Vous êtes déjà inscrit à notre newsletter.