Vos questions sont entre de bonnes mains

Contracture au mollet

Partager
Envoyer par email

La contracture au mollet est le premier stade de blessure.

Il existe deux types fréquents de contracture musculaire :

Contracture au mollet : un signal d'alerte

Crampe au mollet droit pendant la course

La contracture au mollet, lorsqu'elle survient, est généralement une alerte.

Son mécanisme est un peu différent de celui observé dans une contracture du dos où la contracture est un système de protection :

  • elle informe l'organisme que le muscle est en souffrance ;
  • c'est une contracture primaire.

Si on ne tient pas compte du signal douloureux, on risque de léser véritablement le muscle en provoquant :

La contracture ressentie dans ce cas sera cette fois identique à celle ressentie en cas de contracture du dos : il s'agit d'une contracture secondaire (de défense).

Cause contracture au mollet : un effort trop important

La contracture au mollet est souvent due à une succession d'efforts trop importants ou effectués sur un muscle fatigué.

La fatigue musculaire proprement dite peut être de deux natures :

  • le muscle ne s'est pas suffisamment reposé et n'a pas eu le temps de récupérer ;
  • le muscle n'a pas les nutriments nécessaires pour fonctionner de façon optimale :
    • manque d'oligo-éléments,
    • manque de sels minéraux (magnésium, potassium, calcium).

Traitement contracture mollet : selon le type de douleur

Si le muscle du mollet est simplement contracturé, même au repos, le repos doit être observé pendant quelques jours pour laisser le muscle se décontracter peu à peu et récupérer.

Si la contracture musculaire est associée à un problème plus grave (contracture secondaire) il faudra commencer par prendre en charge la lésion musculaire pour que la contracture finisse par guérir.

Contracture du mollet primitive : traitements individuels

Pour les contractures primitives, on peut procéder à des traitements simples à réaliser soi-même.

Sur l'instant on peut :

  • mettre une poche de glace (ou un sachet de gel réfrigérant) sur le muscle recouvert d'une gaze ou d'un tissu fin (éviter le contact direct avec la peau) ;
  • et faire poser un strapping de façon à soulager temporairement le muscle.

Les huiles à base de plantes, la chaleur et le massage se révèlent efficaces dans les jours qui suivent.

Le repos reste nécessaire.

Soigner des contractures secondaires

Dans les contractures consécutives à un claquage, à une élongation musculaire ou à une déchirure, il faudra consulter un thérapeute (médecin du sport ou kinésithérapeute par exemple) :

  • celui-ci pourra poser le diagnostic (au besoin en réalisant une échographie ou un doppler),
  • sa prescription sera adaptée au problème.

Pour aller plus loin


Des experts vous répondent

Simple et gratuit !

Sans démarchage commercial

Déjà plus de 100 000 questions répondues

Poser une question
jean-baptiste gelle

ostéopathe | workosteo , ostéopathie en entreprise

Expert

salim djelouat

pr. en bioclinique et auteur scientifique

Expert

gabriel choukroun

ostéopathe d.o. - ostéopathie émotionnelle | osteomind consult

Expert

Rejoindre notre réseau d'experts Plus d'experts


Trouver un médicament

Plus de 25 000 fiches médicaments issues de la base de données de l'Assurance maladie.

Que recherchez-vous ? (médicament, principe actif, maladie...)

Ce critère permet de chercher votre médicament par :

  • son nom commercial (ex. : Doliprane, Efferalgan, Aspégic, etc.) ;
  • ou par sa substance active (ex. : paracétamol, aspirine, ibuprofène, etc.) ;
  • ou par la maladie, symptôme ou trouble que vous souhaitez traiter (ex. : migraine, état fébrile, douleur légère, etc.).
Ces médicaments sont des exemples du dictionnaire, sans rapport avec l'objet de cette page. Avant toute médication, consultez impérativement votre médecin ou votre pharmacien. Tous les médicaments

Tatie Jeanine n’aura plus le dernier mot

Avec notre newsletter hebdo, recevez enfin des réponses fiables à vos questions du quotidien dans votre boite aux lettres !

(Promis, on ne vous spammera pas)

OK
Surveillez votre boite mail, vous allez bientôt recevoir notre newsletter !
Vous êtes déjà inscrit à notre newsletter.